Le Figaro a été informé que son le site « leparticulier.lefigaro.fr » qu’il édite n’est pas sécurisé avec le protocole HTTPS, ce qui fait prendre des risques aux internautes.

La politique de confidentialité du site indique pourtant que « les données sont protégées par des mesures techniques et organisationnelles permettant d’assurer leur sécurité et leur confidentialité. ».

Cette affirmation est inexacte. Les échanges entre le site Internet du Figaro et les visiteurs ne sont pas chiffrés en l’absence de certificat TLS et peuvent donc être interceptés, lus et altérés.

Événements relatifs à cette alerte :

  • le 08/12/2020, un e-mail a été envoyé au DPO du site LeParticulier, référence 7480772 ;
  • le 08/02/2021, une réponse sans aucun rapport avec la question a été reçue ;
  • le 17/02/2021, un signalement a été effectué auprès de la CNIL, référence 120683-1613582113 ;
  • le 03/06/2021, HTTPS a été déployé sur le site LeParticulier ;
  • le 09/06/2021, la CNIL a répondu qu’elle ne constate aucun manquement.