En avril 2023, le site de mutuelle MILTIS, « MUTUELLE-MILTIS.FR », affichait la bannière de consentement à l’utilisation de cookies suivante :

« MILTIS Respecte votre vie privée. Nous utilisons des cookies et des services tiers pour obtenir des retours précieux sur vos interactions avec notre site afin de vous offrir une navigation et une expérience utilisateur de qualité. C’est OK pour vous ? »
Bannière de consentement du site

La société indiquait utiliser des cookies pour « obtenir des retours précieux sur vos interactions avec notre site afin de vous offrir une navigation et une expérience utilisateur de qualité ». Ces termes ne permettent pas de comprendre précisément les finalités des traitements réalisés sur le site, notamment par Google Ads et Facebook Pixel, à savoir la réalisation d’un profil personnalisé et l’affichage de publicités ciblées.

Une plainte a été déposée à la CNIL pour demander notamment qu’une information « claire et complète » soit fournie aux visiteurs. La Commission a répondu, deux mois plus tard, que « la CNIL est intervenue […] auprès de l’organisme mis en cause » et lui a « indiqué que les modalités de dépôt des cookies sur le site web qu’il édite doivent être conformes aux dispositions de l’article 82 de la loi du 6 janvier 1978. ».

Chronologie des événements :

  • Le 20/04/2023, une plainte a été déposée à la CNIL (réf. 44-26589) pour demander (i) qu’une information claire et complète soit fournie aux internautes, et (ii) que les données collectées sans un consentement valable soient supprimées.
  • Le 30/06/2023, un message a été reçu de la CNIL indiquant que « la CNIL est intervenue […] auprès de l’organisme mis en cause » et lui a « indiqué que les modalités de dépôt des cookies sur le site web qu’il édite doivent être conformes aux dispositions de l’article 82 de la loi du 6 janvier 1978. » (Voir le message intégral).
Cette action est en cours et sera mise à jour lorsqu'un nouvel événement interviendra.