L’autorité danoise de protection des données (Datatilsynet[1]) a indiqué le 21 septembre 2022 que Google Analytics ne pouvait pas être utilisé, en l’état, car l’outil transférait les données personnelles des internautes vers les États-Unis sans respecter les exigences du RGPD[2].

L’autorité suit la position des agences autrichienne, française et italienne, et considère que l’outil devrait être retiré ou que des mesures supplémentaires devraient être prises, comme l’utilisation d’un proxy et l’anonymisation des données en amont.

« Le GDPR est fait pour protéger la vie privée des citoyens européens. Cela signifie, entre autres, que vous devez pouvoir visiter un site web sans que vos données ne finissent dans de mauvaises mains. Nous avons examiné attentivement les possibilités de paramétrage de Google Analytics et sommes arrivés à la conclusion que vous ne pouvez pas utiliser l’outil dans sa forme actuelle sans mettre en œuvre des mesures supplémentaires. »

Lire :

Notes et références

  1. L’autorité danoise de protection des données est nommée DATATILSYNET (datatilsynet.dk).
  2. RGPD : Règlement Général sur la Protection des Données (Règlement (UE) 2016/679).