La société MICROSOFT a annoncé, le 18 janvier 2022, son intention d’acheter l’éditeur américain de jeux vidéo ACTIVISION BLIZZARD pour 68,7 milliards de dollars.

Onze mois plus tard, le 8 décémbre 2022, La Federal Trade Commission (FTC) a annoncé son intention de bloquer cette opération, car elle estime que ce rachat permettrait à MICROSOFT « de nuire à la concurrence dans le secteur des consoles de jeux et des services d’abonnement en refusant ou en dégradant l’accès à ses concurrents à ses jeux populaires ».

L’éditeur de jeux commercialise, en effet, de nombreux jeux populaires comme Call of Duty, World of Warcraft ou Diablo. Ces jeux pourraient devenir des exclusivités de la XBOX, la console de jeux de MICROSOFT.

« "Microsoft a déjà montré qu’il peut et veut conserver des contenus de ses concurrents du monde du jeu", a déclaré Holly Vedova, directrice du Bureau de la concurrence de la FTC. "Aujourd’hui, nous cherchons à empêcher Microsoft de prendre le contrôle d’un studio de jeux indépendant de premier plan et de l’utiliser pour nuire à la concurrence sur plusieurs marchés de jeux dynamiques et en pleine croissance." »

Lire :