La Commission fédérale allemande de protection des données (BfDI) a ordonné au gouvernement allemand, le 17 février 2022, de supprimer sa page FACEBOOK, car elle estime que « l’exploitation d’une page Facebook n’est pas possible dans le respect de la protection des données ».

« Toutes les autorités ont la responsabilité de se conformer de manière exemplaire au droit et à la loi. D’après les résultats des contrôles, cela est actuellement impossible lors de l’exploitation d’une page [Faceboook] en raison du traitement complet des données personnelles des utilisateurs. Je pense qu’il est important que l’État soit accessible via les médias sociaux et qu’il puisse partager des informations. Mais il ne peut le faire que si les droits fondamentaux des citoyens sont préservés ».

— BfDI, Communiqué concernant l’utilisation d’une page Facebook

La Commission allemande a précisé que ses enquêtes ont démontré que les traitements effectués par FACEBOOK ne reposent pas sur une base légale solide et que le consentement à l’utilisation de cookies n’était n’est pas obtenu correctement sur les pages Facebook.

La page était jusqu’à présent maintenue par le service de presse et de communication du gouvernement et avait vocation à informer les citoyens et les médias.

Le gouvernement allemand dispose de quatre semaines pour appliquer cette décision. Le gouvernement peut également faire appel de cette décision.

Lire :