Oui, les téléphones portables Xiaomi posent certains risques. Ils ne devraient pas être utilisés ou être utilisés avec précaution.

Certains téléphones du fabricant Xiaomi ont été étudiés1 par le Ministère de la Défense lituanien. Leurs analyses ont montré que :

  • le navigateur par défaut installé sur les téléphones Xiaomi, Mi Browser, collecte et envoie des données à caractère personnel, dont les données de navigation, via deux trackers, dont Google Analytics.
  • l’application Xiaomi Cloud, qui permet de faire des sauvegardes des données de l’appareil, collecte et envoie des données à caractère personnel.
  • un système de censure est intégré dans les téléphones Xiaomi pour limiter certains sujets religieux, politiques ou sociaux choisis par le fabricant chinois.

Si vous envisagez d’acquérir un téléphone mobile, il est préférable de ne pas acheter un appareil Xiaomi. Si vous possédez un téléphone Xiaomi, il est préférable de :

  • de supprimer le navigateur par défaut Mi Browser ;
  • d’utiliser un navigateur respectueux de la vie privée comme Mozilla Firefox ;
  • de supprimer, si cela est possible, l’application Xiaomi Cloud, ou, si cela n’est pas possible, de ne pas l’utiliser ;
  • de ne pas échanger des messages ou des documents sensibles ou confidentiels.

Notes et références

  1. Le National Cyber Security Centre (NCSC) du Ministère lituanien de la Défense a étudié le fonctionnement de téléphones chinois, notamment les fabricants Huawei, Xiaomo et OnePlus (source : nksc.lt, en anglais).