Le RGPD[1] vous le donne le droit de demander à ce que vos données à caratère personnel soient supprimées.

« La personne concernée a le droit d’obtenir du responsable du traitement l’effacement, dans les meilleurs délais, de données à caractère personnel la concernant et le responsable du traitement a l’obligation d’effacer ces données à caractère personnel dans les meilleurs délais »

— RGPD, article 17-1, droit à l’effacement (« droit à l’oubli »)

Un telle demande peut être faite en envoyant un message à l’entreprise qui traite vos données, voir « Comment exercer ses droits relatifs au RGPD ? ».

Certaines données à caractère personnel peuvent, cependant, ne pas être supprimées si l’entreprise justifie d’une raison[2] de ne pas le faire, comme l’application d’un contrat, une obligation légale, etc.

Notes et références

  1. RGPD : Règlement Général de Protection des Données (Règlement (UE) 2016/679).
  2. Les données à caractère personnel peuvent être collectées et traitées si une raison, ou base légale, l’autorise.